L'art-thérapie

Une pratique humaniste

Pourquoi l'art-thérapie?

image de dessin

Depuis plusieurs années, à l'atelier d'art-thérapie ou en extérieur, les arts plastiques aident des personnes de tous âges à soulager voire dépasser leurs difficultés, qu'elles soient  physiques ou psychologiques.

 

L'art-thérapie est une méthode nouvelle de soin qui ne demande au patient aucune capacité artistique particulière. L'art-thérapeute met ses compétences artistiques au service du soin ou des besoins de la personne afin de l'aider de façon très individualisée.

​​L'art-thérapie s'adresse aussi aux personnes souhaitant prendre soin d'elles en:

 

  • Valorisant dans l'instant présent leurs sensations et leurs ressentis

 

  • Accèdant à une meilleure connaissance d'elles-mêmes

 

  • Ayant une conscience éveillée et positive qui favorise leur adaptation au monde et à ses contraintes

 

  • Apaisant les traces des chocs présents ou passés

 

 

3  TEMPS  D'ACCOMPAGNEMENT  POSSIBLES  SELON LES BESOINS:

  • un soulagement immédiat

  • une envie de trouver des réponses à des questions

  • un suivi thérapeutique long associé, notamment, aux mémoires transgénérationnelles

Qui suis-je ?

N'hésitez pas à prendre contact avec moi via mes différents réseaux sociaux

  • White LinkedIn Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône

Enseignante puis animatrice d'atelier d'arts plastiques, j’ai suivi la formation de la Faculté de Médecine de Tours pour devenir art-thérapeute.

Après obtention du diplôme d'art-thérapeute en 1996 et, suite à différentes expériences professionnelles, je m'installe à Sérézin du Rhône en 2010.​

Depuis, j’accompagne des personnes de tous âges en étant en lien avec de nombreux professionnels exerçant dans différentes spécialités. Passionnée d'art et de science, je me tiens informée des progrès de la recherche afin d'apporter aux patients tout ce qui peut contribuer à leur mieux-être.

Ainsi, en prolongement des travaux de Jeanne Bastien, qui a été  ma directrice de mémoire d’art-thérapie, j’ai mis au point une nouvelle pratique intitulée Thérapie en Mémoire Fondamentale. Fondée sur le constat d’un passé qui ne passe pas, elle s’appuie sur l’expression comme révélatrice de la trace des événements du passé. Elle permet d’en comprendre et d’en soulager l’impact traumatique.